SI les taxes sur le tabac grimpent la mort et les maladies liées à la consommation du tabac reculent. « L’augmentation des taxes sur le tabac constitue un moyen plus efficace de réduire le tabagisme et sauver des vies », dixit Magaret CHAN

Selon la Directrice  Générale de l’O.M.S, Dr Margaret  Chan, une action résolue dans  le domaine fiscal frappe l’industrie du  tabac là ou cela  fait mal. L’augmentation ne fait  en général   l’unanimité, mais dans le   cas du tabac,  il  s’agit d’une mesure que tout le monde peut appuyer car il est prouvé   que dans plus de 80 % des pays, la taxation du tabac  n’atteint pas le plus haut dégré d’exécution de cette  mesure, alors qu’il est clairement établi qu’instaurer des taxes suffisamment élevées demeure une intervention à la fois extrêmement   efficace et   rentable. a-t-il expliqué

 

Avant d’ajouter que, l’OMS est engagée dans la lutte contre l’épidémie mondiale de tabagisme.

La convention-cadre de L’OMS pour la lutte antitabac est entrée en vigueur en février 2005 .Depuis lors, elle est devenue l’un des traités les plus largement  acceptés de l’histoire des Nations Unies, avec 180 Parties représentant environ 90% de la population mondiale a -t-elle ajouté.

 

Et poursuit, la convention-cadre est le principal instrument de l’OMS pour la lutte antitabac et elle marque une étape importante dans la promotion de la santé publique.Il s’agit d’un traité fondé sur des bases factuelles qui réaffirment le droit de tout être humain à bénéficier du meilleur  état de santé, a -t-elle affirmé.

 

En septembre 2011, les dirigeants de la planète ont adopté une déclaration politique des Nations Unies sur les maladies non transmissibles à l’Assemblée générale des Nations Unies en s’engageant à accélérer la mise en œuvre de la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

L’OMS a été priée d’assumer un certain nombre de taches au niveau mondial afin d’accélérer les efforts nationaux de lutte contre les maladies non transmissibles. Conclut Dr Margaret Chan

 

A mentionner que, depuis un programme mondial a été fixé, fondé sur neuf cibles mondiales concrètes à atteindre en 2025 s’articulant autour du Plan d’action de l’OMS pour la stratégie de lutte contre les maladies non transmissibles 2013-2020.

 

SEYDOU  DIAWOYE KEITA

 

Source: groupenextmedia.com

Faire un commentaire